Salut à tous! C’est un billet axé programmation qui s’annonce aujourd’hui. J’essaye de nouveaux logiciels de programamtion et un a attiré mon attention malgré mes avis relativement oxymoriques à son sujet. J’ai installé l’éditeur de texte Atom, conçu pour les programmeurs dans un esprit de modularité extrême. J’avais un avis assez acide vers Atom, ne pensant que ce ne serait qu’un clone de Sublime Text, vu son style relativement semblable, mais j’avais tort! J’ai découvert qu’il offrait un bien meilleure approche au système de modularisation que Sublime. D’ailleurs cet article est écrit dessus, j’aime bien le preview automatique du Markdown (Ctrl-Shift-M) que j’ai facilement bidouillé pour mettre en place la fonte de caractères que vous lisez actuellement (Cuprum).

Basé sur le moteur de Chromium(WebKit), Atom est basé sur des technologies telles que Node.js pour les scripts/modules, Less pour l’affichage/UI et CofeeScript pour faciliter le développement de modules en Javascript en évitant toute la magnifique syntaxe et particularités cabalistisques qui fait ce langage. De ces choix de plateforme et langages s’induit une grand avantage : créer un module semble aisé et le mode de développement permet de recharger des modifications en temps réel, customiser un thème ou un package peut se faire depuis l’éditeur et l’on peut voir les changements se réaliser.

Les plus

  • Atom est un éditeur Open source.

  • Programmer des modules semble plutôt facile.

  • Intégration du CofeeScript et de LESS pour simplifier la programmation/conception d’interfaces.

  • Une communauté active et des plugins utiles intégrées ou téléchargeable depuis le logiciel.

  • Des raccourcis proches de Sublime Text

  • Edition de modules / paramètres en temps réel. La classe.

  • Gratuit.

Les moins

  • Demarrage pouvant être long sur des configurations légères. (6 secondes sur un i7-4710HQ avec la politique d’économie de batterie de Windows. 2s en normal.) Ne mettez pas trop de plugins vu que le moteur V8 doit les recompiler à la volée.

  • Engloutit des performances sans réserve. J’ai l’autonomie qui chute dramaticalement quand je l’utilise.

  • Le fuzzy finder (la recherche floue, fonctionannt de manière intelligente) n’est pas aussi performant que celui de Sublime Text.

Verdict?

Je pense que je vais changer pour Atom. Il offre de promesses que Sublime Text n’a pas pu ou n’a pas eu le temps de promettre dû à son développement qui a été fortement ralenti. Le système de paramétrage est réellement plsu agréeable que celui de Sulbime et je ne suis à la fois dépaysé et à la maison quand je code dessus. Je m’intéresse notamment au développement de plugins, chose que je n’avais pas envie de faire sur Notepad++, Vim ou Sublime Text et ça, c’est un détail qui montre l’intérêt et la curiosité que je porte sur l’éditeur de texte le plus lourd et le plus gourmand en batteire que je connaisse à ce jour (quoi que je soupçonne les plugins de consommer plus qu’Atom lui-même).

Testez-le et faites vous une idée. moi je suis conquis par curiosité. Sur ce, je vous laisse. Amusez-vous bien!

(Note: j’ai pas encore testé le plugin de navigation à-la-VIM.)