Rétro-Actif

Rétro, blog, prog.

[SNES]Goof Troop

-

Goofy: The windows are so clean you can hardly see through them.

VIdéo de gameplay

Salut à tous! Pour le premier test de la v2 on va revenir sur une console chère à mon cœur : la SNES. Et que dire d'autre si ce n'est que l'on va parler d'un jeu Disney?

Arf, ce vert... Ce vert détruit un peu l'écran titre.
Arf, ce vert…

J'aime bien traîner dans les vide-greniers. On y trouve de tout et surtout de rien. Trouver des jeux dans les vide-greniers n'est pas une chose facile, les gens se débarrassent plutôt vite de leurs anciens jeux. Seuls quelques personnes peuvent trouver quelques cartouches toutes poussiéreuses au fin fond de leur cave ou grenier. Je vais régulièrement aux vide-greniers d'un certain village perdu et j'ai même fait connaissance avec un vendeur régulier de jeux où il me fait des prix et même des cadeaux! Oô

Revenons au jeu. Je crois que j'ai acquis ce jeu dans un lot. une mère de famille voulait se débarrasser des jeux de son fils à son insu. Dans le lot résidait carrément un Yoshi Island US parmi trois autres jeux SNES. J'ai eu le lot pour 4€, soit du vol mais bon, c'est un vide grenier, faut pas s'attendre à des prix exorbitants. Tant pis pour le petit en question, ces jeux sont miens à présent! :D

J'ai vite rangé ces jeux en attendant un éventuel moment où je pourrais m'y attaquer. C'était il y a un an à peu près. Dans les jeux européens (j'ai déjà un Yoshi Island en EUR, c'était un peu le cadeau Bonux du lot, le truc que je n'ai pas payé et qu'on m'a offert.), j'ai donc ressorti Goof Troop, en espérant tomber sur un jeu qui serait au-dessus de la malédiction des jeux à licences.

Goof Troop en quelques mots

Goof Troop est un jeu SNES sorti en 1993 par Capcom (Megaman, Street Fighter pour ne citer que les plus connus). On l'y incarne Dingo1 et/ou Max dans une espèce de jeu d'action-aventure en solo ou en coopération. Étant un jeu à licence (Disney), on pourrait s'attendre à une véritable pompe à fric de qualité bien médiocre mais ce jeu en est tout autrement. Hé, qui l'eût cru, un jeu à licence correct et même bien, ça existe! Allez, je suis mauvaise langue, les jeux Disney sont généralement très bon, Goof Troop en fait partie.

attachment_169
Le grappin est marrant et très utile.

Le scénario

Des vilains pirates qui ont gentiment amenés sur leur bateau Pat et son fils, Junior, alors qu'ils péchaient tranquillement la morue en pleine mer. Les vilains pirates crurent que Pat était leur capitaine disparu dans l'estomac d'une baleine et le placèrent dans le rôle du capitaine en question. Pat apprécia un peu trop la situation…

Quant à Dingo et Max, au moment d'arriver au bateau pirate, ils sauvèrent la mauvaise personne : le fameux (ohé ohé) capitaine abandonné dans la baleine. Fort heureusement, nos deux comparses assommèrent accidentellement le pirate et réalisèrent leur erreur dans leur plan de sauvetage. Fort soucieux de leurs voisins, ils décidèrent d'infiltrer le bateau. Ils tombèrent nez-à-nez avec le roi des pirates allant nourrir les alligators avec un bon gros morceau de Pat et Junior encore vivants. Combat final, retournement de situation, Dingo et Max sauvèrent les deux voisins, le pirate se retrouve suspendu au dessus des alligators, tel une piñata au dessus de quelques bambins, happy end et crédits de fin. Bon, ça casse pas trois briques à un meunier mais bon, c'est toujours mieux que sauver la princesse (quoique pour un jeu à licence, c'est pas mal…)

GoofTroop-A deux
Oui. C'est marrant. Imaginez le potentiel de troll dans ce jeu…

Le gameplay

Goof Troop me rappelle vaguement Zelda. Tout pourrait y être : la vue en top-down (la vue style Zelda 2D), les objets que l'on récolte avec le jingle (vite très chiant) qui se joue à chaque récupération d'objet, le fait d'envoyer des pots sur les ennemis mais ya pas de CRS (Chicken Revenge Squad). Le jeu peut se jouer seul ou en coopération, contrôlant Dingo ou Max. Il y a de subtiles différences entre ces deux personnages comme Dingo qui est plus lent que Max mais n'est pas ralenti quand il porte un objet.

Les commandes

(Ceci sont les commandes par défaut, elles sont changeables dans le menu Option) - B : Lever/baisser les bras dans le vide comme une andouille, soulever/balancer un objet, Récupérer un objet/remplacer l'objet actuel par celui par terre, shoot dans le pavé - Y : Activer l'objet actuel. Note : certains objets requièrent une pression plus longue, ainsi le grappin s'arrête à sa longueur maximale ou quand on relâche la touche. - L/R : Changer d'objet sélectionné dans l'inventaire.

Le gameplay du jeu

Le jeu se base sur plusieurs niveaux composés d'écrans comme les donjons de Zelda 1 et se base deux points-clefs de gameplay : les énigmes sur un seul écran, grandement basé sur des blocs en béton glissant, et le retour en arrière pour retrouver la foutue planche qui est de l'autre côté de la rivière. Le but de chaque niveau est de frire le boss à la fin en se débrouillant pour survivre de tous les pirates qui, visiblement, ont souscrit à une assurance New-U : ceux-ci reviennent à la vie quand on revient à l'écran où ils résident.

Ainsi, il existe quatre types d'objets dans le jeu : - L'objet que l'on va soulever pour lancer sur l'ennemi/autre joueur. - Les outils qui occupent une place parmi les deux disponibles dans l'inventaire du joueur qui le collecte avec un petit jingle en bonus2, (notez le petit jingle qui se joue quand on récupère un objet même quand on remplace un objet par celui par terre. - Les fameux blocs glissants qui doivent se placer sur des cases étoilés pour ouvrir des portes ou résoudre une énigme. Cela dit, cela fait une bonne arme et on se surprend de voir que dès le début on peut massacrer des pirates à la pelle en shootant dans le pavé ou ruiner une amitié avec. - Les bonus, qui servent avant tout à nous faire survivre le plus longtemps possible: les cerises augmentent le nombres de cœurs jusqu'à six, ou enlèvent es ceurs pour les remplacer par une vie; les diamants augmentent le nombre de vies ou de continues.

Bien entendu, à défaut d'une sauvegarde par pile, des mots de passe sont disponibles à la fin des niveaux. J'ai pas testé ceux-ci à cause de l'existence des savestates mais à mon humble avis, ça doit pas être quelque chose de fabuleux, il ne doit stocker que le niveau actuel. (Au moins, on évite ainsi les mots de passe over compliqués. ^^)

En résumant, on peut profiter d'un gameplay assez simpliste et peu original mais fun finalement. On retrouve la chasse aux items, la chasse aux clefs, la chasse au bottage de derrière d'ennemis pour progresser, les cœurs dans une version légèrement différente et bien entendu le boss de fin de niveau des Zelda mais en plaquant le tout dans un autre univers et finalement une expérience légèrement différente. Les contrôles, réglables dans le menu option avant le jeu sont assez intuitifs mais on a malgré tout tendance à confondre les deux boutons d'action et on se retrouve à tenter de planter le grappin dans un pavé au lieu de le shooter. La maniabilité est bonne, je n'ai pas eu un seul moment où j'ai eu envie de hurler sur ma manette/clavier/écran de téléphone à cause d'une éventuelle mauvaise manip' due à des contrôles moyens.

Le son

Je n'ai pas grand chose à dire sur le son du jeu. Il est convenable, pas trop inaudible même si j'ai quelques réserves à ce sujet : les loops de 40 secondes dans des niveaux qui peuvent durer des dizaines de minutes va rendre fou celui qui ne coupe pas le son3, ça le fait pas tellement. Il semblerait aussi qu'ils aient fait un peu l'impasse sur les samples pour la musique, j'ai cru entendre à chaque musique tous les mêmes instruments et à chaque fois les mêmes. J'ai l'impression que chaque univers n'a pas de personnalité musicale… Autre point noir : les bruitages sont souvent basés sur les samples d'une trompette. J'n'ai rien contre un trompette mais quand tu entedns les mêmes samples légèrement agressifs pour l'oreille pour la 20eme fois en 5 minutes… Outch.

Pour faire vite, le son est bon, assez répétitif et fade mais quand on a pas le son coupé et plus d'une heure de jeu successive au compteur, ça reste agréable, entraînant et se mêle bien dans l'ambiance.

Les graphismes

Comme vous avez pu constater avec les GIFs animés qui longent le texte ou la vidéo jointe au test, les graphismes sont très détaillés, pas trop gros pour garder une lisibilité très convenable et une aire de jeu suffisante mais très agréable à voir. Je tiens à rajouter un point pour les animations de Dingo et Max quand ils shootent dans un pavé adossé à un mur.

Le décor est beau, les personnages sont bien fichus, les couleurs ne dégueulent pas, c'est du propre et du soigné. (Je devrais jeter un coup d'oeil aux couleurs choisies en passant, ça pourrait me donner des idées…)

Pour résumer

Goof Troop, étant un jeu Disney, n'échappe pas à la règle des jeux à licences mais la brise et la défonce à coup de pavé. On a un jeu beau, agréable à jouer et à deux en simultané pour cogiter en famille. Un peu de diversité au niveau des musiques n'aurait pas été du luxe mais reste au dessus de la moyenne. Prévoyez des séances de jeu de moyenne durée au minimum vu l'absence de sauvegarde en milieu de jeu et la longueur des niveaux. n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil au playthrough du premier niveau et surtout… Amusez-vous bien!


  1. Dingo se nomme Goofy dans la langue de McHammer, d'où le nom du jeu. 

  2. Ce jingle est joué à chaque fois que l'on récupère un objet ou remplace un objet par celui qui traîne. Cela devient vite très lourd. 

  3. Je suis immunisé car déjà un peu dingue moi-même mais je décline toute responsabilité en cas de crises de folie violente ou non suite à l'excès de musique de Goof Trop. 

  4. J'en ai tellement soupé du moment où il prononce son nom dans le genre de "Kooo-daaa" dans les bandes annonces que j'ai envie de tuer l'espèce des platigrades accros au miel à la moindre pensée relative à celle-ci. 

  5. C'est à dire ces impatients de mioches de mon époque. D'ailleurs, c'est pas les pires, quand on voit toutes ces vidéos ou trailers qui te spoilent la fin d'un jeu et quand je vois tous ces gens les regarder par pure flemme de finir un jeu… 

  6. La GBA est une console 32-bits. 

  7. C'est bon, Donkey Kong Country était déjà vieux, on pouvait arrêter avec ça. C'est moche et c'est comme la digitalisation de personnes, c'est moche. 

  8. Pouuuulet poulet poulet poulet poulet POULEEEET! 


Tags